Quand la passion mène au burn-out

Quand la passion mène au burn-out

A lire sur Harvard Business Review France

(…) Qui ne connaît pas l’adage « Choisissez un travail que vous aimez, et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie » ? L’idée a beau être plaisante, c’est un mythe. Quand nous estimons que faire un travail que nous aimons revient à « ne pas vraiment travailler », cela renforce la croyance selon laquelle si nous aimons tant ce que nous faisons, nous devrions nous y consacrer encore davantage, voir ne faire que ça. A quoi bon prendre un jour de repos si l’on ne travaille pas vraiment ? Nombreux sont ceux qui s’attachent à répandre cette idée, que cela soit sous forme d’ouvrages, de conférences ou même de magasins kitsch qui vendent des tas de choses estampillées « Le travail, c’est le pied ». C’est ce genre de mentalité qui mène au burn-out, dont les conséquences peuvent être aussi sévères que difficiles à détecter.(…)

Lire l’article complet

 

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this