maroua katni échange suéde

Maroua nous raconte son échange universitaire en Suède – Lund University

Maoura katni en échange en SuédeRien ne nous empêche d’aller à l’international dès la première année Global BBA, j’ai moi-même choisi d’aller à l’international lors de mon premier stage, toutefois le diplôme d’emlyon business school oblige au moins 2 expériences à l’étranger dont un échange/ un stage obligatoires en 3ème année + une mobilité inter-campus à Paris ou Saint-etienne ou Shanghai.

De mon côté, j’ai choisi de faire un échange académique dans une université partenaire en Suède : Lund University.  J’ai aussi eu l’opportunité de représenter emlyon business school en Chine lors d’un événement organisé par une école partenaire.

La particularité d’emlyon c’est qu’en dehors de nos expériences académiques, nous pouvons toujours avoir l’occasion d’aller à l’étranger pour des forums, événements, réunions de haut niveau…  En effet, ici les étudiants sont toujours impliqués dans le développement de l’école à l’international et sont sélectionnés pour faire rayonner l’esprit early makers qui fait notre ADN. 

Maroua en échange en suède
Maroua en échange en suède
Maroua en échange en suède

Si j’ai un conseil à donner par rapport aux expériences internationales, je dirais qu’il faut d’abord commencer par bien se renseigner sur le pays que l’on va visiter, il est très important de savoir à quoi s’attendre, les cultures sont très différentes d’un pays à l’autre et c’est pour cela qu’il faut éviter de se reposer sur ses acquis et d’avoir une vision ethnocentrique sur sa propre culture, il faut essayer de voir la culture de l’autre à travers son prisme à lui et non du nôtre, d’autres pays perçoivent le temps, la hiérarchie, le travail et l’organisation d’une tout autre manière que nous, il faut donc essayer de s’adapter, de comprendre et surtout de mettre de côté tout stéréotype.

C’est comme ça que l’on apprend à travailler en équipe dans un contexte multiculturel, vous pourriez me demander à quoi bon ? je vous répondrais que dans un contexte global et interconnecté comme celui dans lequel on vit il est important voire primordial de savoir travailler en harmonie, les profils à fort aisance relationnelle et à fort adaptabilité sont très demandés. Une grande école de commerce c’est aussi une école qui s’adapte au marché de l’emploi et je pense que l’emlyon business school nous a bien préparés pour cela 

Maroua en échange en suède
Maroua en échange en suède
MAroua KAtni en échange en suède

En 3ème année, je me sens déjà capable de travailler dans un contexte international en perpétuel changement, et je sais surtout que j’ai les capacités et les outils pour bien m’y adapter Mes expériences à l’international ont toutes été aussi enrichissantes les unes que les autres; En première année j’ai mis les voiles pour Paris où j’ai eu l’occasion de travailler avec une équipe très multiculturelle dans une start-up française; En deuxième année je suis allée en Chine et je vous avoue que je ne vis que pour y aller une deuxième fois, actuellement je suis en Suède pour un échange académique que je viens de finir avec succès.  

L’expérience que j’ai pu vivre en Suède est l’une des plus remarquables de mon cursus académique, mon choix a porté sur l’Université de Lund, une université à plus de 600 ans d’existence, classée 2ème plus ancienne université de Suède et premier centre de recherche de Scandinavie. 

L’approche pédagogique de cette université est en effet très différente, avec un système de Pass or Fail, l’université garantie une égalité suprême entre ses étudiants, personne n’est censé ou n’est supérieur à l’autre, même en cas de fail l’étudiant a le droit de repasser son examen autant de fois qu’il le souhaite. J’avoue que cela m’a paru assez bizarre au début. Pour quelqu’un comme moi qui porte énormément d’intérêt aux notes et aux classements, il m’a fallu pas mal de temps avant de me faire à l’idée qu’aucune note ne sera écrite sur mes rendus.  

L’autre particularité de cette université, et contrairement à la pédagogie du learning by doing d’emlyon business school, c’est qu’elle se base sur plus de théories que de pratiques, j’ai dû apprendre à rédiger des articles académiques aux règles très strictes, cela n’a pas toujours été une partie de plaisir, mais j’avoue que concilier théorie et pratique m’a été très bénéfique. 

MAroua en suèdeJe ressors gagnante de cette expérience ! premièrement parce que j’ai maintenant une vision plus globale de ma manière de faire, j’ai réussi à en tirer beaucoup de leçons qui me suivront tout au long de mon cursus académique et professionnel.

Deuxièmement, je pense avoir vécu une expérience sociale incroyable, j’ai l’impression aujourd’hui d’avoir chez qui aller partout dans le monde, avec plus de 60% d’étudiants internationaux, j’ai pu me faire des amis venant de plusieurs horizons, nous organisions très souvent des (Moroccan day, Greec day, Swedish dayetc) pour découvrir nos cultures respectives, la culture locale m’a aussi beaucoup fascinée, il n’a pas toujours été facile en effet de sociabiliser avec les étudiants locaux, les suédois ont besoin d’un peu de temps avant de s’ouvrir complètement à une relation, ne vous attendez donc pas à faire la bise à un suédois directement après votre première rencontre ! Ne faites pas ça :). 

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this