Actu interview MEM

Manager à l’heure de la transformation digitale

mem

Par Mourad EL MAHJOUBI,
Directeur Général emlyon business school Africa

Digitalisation, hyper-connectivité, transitions démographiques, arrivée sur le marché des nouvelles générations… autant de facteurs qui bouleversent les organisations en profondeur et avec elles, les modes de management.
A l’heure où l’organisation traditionnelle et pyramidale a tendance à s’aplanir, les managers, au même titre que les entreprises, doivent se réinventer et trouver leur style. L’accompagnement de ces profils clés de l’entreprise constitue un enjeu majeur pour les départements ressources humaines.
Tour d’horizon des tendances, enjeux et changement de paradigmes induits par la transformation digitale.

Publi-rédactionnel Richesses Humaines
Agef Maroc

Transformation Digitale et impact sur les pratiques managériales

La technologie et le digital se sont immiscés dans nos vies sans se faire remarquer et ont été adoptés progressivement et presque naturellement. Si bien qu’aujourd’hui, nombreux sont ceux qui ne savent plus faire sans.
Si le monde de l’entreprise adopte lui aussi progressivement toutes les dimensions du digital, cela semble beaucoup moins naturel. En effet, cela engendre un certain nombre de bouleversements qui n’ont bien souvent pas été anticipés.
Même si cela est de moins en moins vrai, on rencontre encore souvent des entreprises qui ont pris ou prennent le virage du digital sous un prisme uniquement technologique. Ainsi, cette transformation équivaut à l’implémentation d’une série d’outils sensés améliorer in fine la productivité de l’entreprise. Or, cette vision prive l’organisation de la plupart des bénéfices induit par la transformation digitale.
D’autre part, cette vision ne permet pas à l’entreprise d’accompagner efficacement les collaborateurs dans la transformation globale.
En effet, la transformation numérique de l’entreprise doit être intégrée dans un projet global qui permettra à l’organisation de se réinventer de façon transversale. Et cela nécessite une gestion du changement, l’accompagnement des collaborateurs et plus particulièrement des managers qui seront les relais et sponsors de cette transformation.
Ces derniers devront non seulement faire évoluer leur savoir et savoir-faire, mais également – et surtout ? – leur posture. Ceci est indispensable pour faire face aux différents bouleversements que vivront les organisations : nouveaux modes de collaboration, instantanéité de l’information, environnement complexe et en perpétuelle évolution.
La capacité d’adaptation des managers est de plus en plus mise au défi. D’autant que ces derniers doivent également composer avec plusieurs générations qui ont des attentes multiples et hétéroclites.

 

Manager à l’heure de la transformation numérique, une histoire de générations

Faire travailler ensemble plusieurs générations n’est pas une problématique nouvelle pour les managers. Cela dit, celle-ci se complexifie du fait du fossé qui s’est creusé en matière d’attentes et de motivations En effet, les mutations qu’a connues notre monde ces dernières décennies à considérablement transformés les attentes des nouvelles générations.
Ainsi, aujourd’hui, cohabitent trois générations :
• Les baby-boomers, proches de la retraite, qui ont, pour la plupart, connu une évolution de carrière globalement rectiligne et ont peu changé de poste ou d’entreprise. Ils sont fidèles à l’entreprise et ont développé une certaine culture du résultat.
• La génération X, née entre 1965 et 1979, dans un contexte de transition sociale et d’engorgement du marché du travail. Cette génération est caractérisée par la recherche d’un travail valorisant socialement et font de leur carrière une priorité.
• La génération Y, située entre 1980 et les années 2000, a grandi devant la télévision. Les plus âgés ont vu naître le monde d’internet. Ses membres sont plus à l’aise que leur aîné avec la communication et recherchent de la reconnaissance, de l’autonomie et de la confiance.
Va commencer à arriver sur le marché du travail la génération Z, aussi appelée génération silencieuse. Leur quotidien est dominé par la technologie. Connectée en permanence, internet est leur outil de communication de prédilection et se distingue par leur créativité.
Comment faire travailler ensemble et tirer le meilleur parti des complémentarités intergénérationnelles ? Voici un des défis majeurs les managers qui doivent réinventer leurs postures et pratiques.

 

Manager en 2020 : des changements constants de paradigmes

Manager dans cet environnement changeant, complexe et multiple, nécessite une prise de conscience des nombreux changements de paradigmes dans les pratiques du management.
Ainsi le manager n’est plus celui qui sait, contrôle et impose son autorité mais tend à se positionner comme un facilitateur qui prend le temps d’apprendre et d’accompagner ses équipes dans l’apprentissage. De même, il n’est plus uniquement un sachant et à la capacité de se placer comme un apprenant.
Le manager d’aujourd’hui doit être capable de prendre du recul et de se remettre en question. Les nouveaux modes de collaborations, nouvelles configurations organisationnelles, des équipes aux attentes diverses et aux compétences de plus en plus transverses… le manager doit développer un certain nombre de compétences relationnelles essentielles, parmi elles on peut citer :
• L’agilité ou la capacité à s’adapter et évoluer dans un contexte incertain et changeant,
• La bienveillance ou comment être dans une posture d’écoute active pour trouver les mots et donner du sens aux actions de chacun,
• L’humilité qui, sans tomber dans la fausse modestie, permet de régulièrement questionner ses propres pratiques, explorer de nouvelles voies,
• Le leadership suffisant pour insuffler une dynamique, être capable de transmettre une vision et fédérer les équipes autour d’un projet d’entreprise commun.

Accompagner les managers dans leur développement

La capacité d’adaptation, l’empathie ou encore le leadership ne sont, bien souvent, pas innées. Ainsi, la performance des managers dépendra de leur prédispositions « naturelles » mais également des programmes d’accompagnements mis en place pour leur permettre d’interroger leurs pratiques et de les faire évoluer.
Coaching collectif, individuel, tutorat, formation diplômante, certifiante ou non … Le panel des solutions est large.
L’important est de parvenir à mettre en adéquation, vision et objectifs de l’entreprise avec le potentiel et les attentes des managers. Les solutions proposées devront permettre à la fois d’accompagner le manager dans l’acquisition ou le renforcement de compétences comportementales et relationnelles tout en lui permettant d’appréhender le contexte dans lequel il évolue.
Enfin, le facteur clé de succès pour l’entreprise réside dans la capacité de ses hommes à «apprendre, désapprendre et réapprendre ».

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this